Les différents types de parquet : choisir le bon parquet pour son intérieur

parquet

Vous souhaitez embellir votre intérieur avec un bon revêtement et vous avez décidé d’opter pour la pose de parquet ? Vous avez le choix entre différents types de parquet selon la durabilité, l’entretien, la facilité de pose souhaitée et votre budget. Le confort et le goût figurent également parmi les critères de choix. Découvrez donc les conseils pour trouver le bon parquet pour votre intérieur. 

Quels sont les différents types de parquet ?

Pour vos revêtements de sol en intérieur, vous pouvez choisir entre trois grands types de parquet à savoir : le parquet massif, le parquet contrecollé et le parquet stratifié. Tout d’abord, le parquet massif est intégralement constitué de bois noble. Ce qui explique sa robustesse, sa longévité et sa qualité. Son prix est donc plus élevé. Si vous souhaitez avoir un parquet solide et haut de gamme, la meilleure option est le parquet chêne massif. Néanmoins, plusieurs autres essences exotiques ou indigènes peuvent être utilisées dans sa fabrication. Leurs caractéristiques diffèrent mais le choix va se faire principalement en fonction de sa résistance à l’humidité, sa dureté, sa rigidité et sa couleur. La singularité et le charme de ce revêtement viennent du style unique de chaque lame. Concernant le parquet contrecollé, il est constitué de trois couches pressées pour former une lame dont le contre-parement, l’âme centrale et le parement. Seul ce dernier est fabriqué à partir de bois noble. La pose de parquet collé constitue une alternative au bois massif et reste moins coûteux. Enfin, le parquet stratifié est un type de revêtement fabriqué avec des matériaux composites et superposés en plusieurs couches. Il s’agit notamment d’une imitation des fibres de bois. C’est un parquet peu cher sur le marché. Trouvez plus d’informations sur ce site  

Quel type de finition choisir ?

Une fois votre type de parquet choisi, vous pouvez choisir quelle finition vous conviendrez parmi plusieurs choix de types de finition. Pour éviter les taches ou les rayures, vous pouvez opter pour un parquet vitrifié dont un film transparent a été déposé sur la surface du revêtement en bois. Par ailleurs, il peut être mat, brillant ou satiné. Vous pouvez également choisir un parquet avec une finition huilée. Les fibres de bois sont pour cela enrobés d’un film non gras pénétrant afin de le protéger de l’eau, des salissures et des rayures. Ce type de finition convient très bien pour l’installation de parquet massif afin que celui-ci soit résistant et garde son aspect naturel et brut. Tous les cinq ans, le parquet huilé demande par contre un entretien. Ensuite, le parquet ciré constitue un autre type de finition. Il est notamment très apprécié grâce à ses caractéristiques esthétiques. En effet, il s’agit d’un revêtement élégant. Toutefois, il demande des entretiens réguliers et ne supporte pas l’eau. La pose de parquet massif ciré ne doit donc pas se faire dans une zone trop fréquentée et exposée à l’humidité. Enfin, vous pouvez opter pour le parquet brut pour garder le côté naturel de votre bois massif. En effet, aucune couche supplémentaire n’est ajoutée à ce revêtement. 

Quel type de pose adopter ?

Le type de pose est un critère important pour le choix du parquet pour votre intérieur. La pose collée permet de fixer le parquet sur un support comme le plancher ou la chape à l’aide d’une colle. En cas de chauffage par le sol, elle constitue une bonne technique de pose. Puis, vous pouvez choisir la pose flottante pour les parquets stratifiés ou les revêtements semi-massifs. Cette technique consiste à assembler les lames à l’aide d’un système de clipsage ou par emboîtement. Elle est notamment facile à appliquer et vous conviendra très bien si vous désirez installer vous-même votre parquet. Enfin, il y a la pose clouée. Dans ce cas, les lames sont clouées sur des lambourdes pour lui servir de support. Cette technique de pose est utilisée par les parqueteurs professionnels. Elle est d’ailleurs plus complexe et plus longue mais plus résistante. Elle est réservée pour les revêtements en bois massif ou semi-massif. 

Quel parquet choisir pour chaque pièce ?

L’installation parquet peut se faire dans toutes les différentes pièces d’une maison. Toutefois, le type de parquet et le type de pose vont être différents en fonction de la pièce. Pour une pose facile, vous pouvez opter pour l’installation de parquet flottant contrecollé dans vos pièces à vivre telles que la salle à manger ou le séjour. Vous pouvez également choisir un parquet massif dans ces pièces en ajoutant un peu plus dans votre budget. Pour un revêtement plus durable et plus noble, choisissez la pose de parquet cloué. Ensuite, pour vos chambres, le plus facile à poser et le plus économique reste le parquet stratifié. Mais vous pouvez tout de même installer un parquet contrecollé flottant si vous préférez du bois noble. A part cela, un parquet massif collé ira très bien dans les pièces humides comme la cuisine ou la salle de bains. Par contre si vous cherchez un parquet moins cher, il y a le type stratifié spécial pour pièces humides.

Conseil pour choisir son carrelage de salle de bain
Trouver un magasin spécialisé en peinture à Paris