Choisir la sous-couche adaptée à son sol

sous-couche

Les gens qui habitent dans l’étage du dessous sont souvent victimes de toutes sortes de bruits des gens de l’étage du dessus. Il est difficile de se contrôler, notamment pour les enfants, alors la pose de sous-couche est la solution. Avant la pose de parquet, il est important de ne pas négliger cette étape qui assure aussi l’isolation thermique. En plus de renforcer l’isolation phonique, acoustique et thermique, une sous-couche permet aussi de cacher les imperfections du sol pour que la finition soit parfaite.

Quelles sont les différentes sortes de sous-couches?

La sous-couche est la protection qui se trouve entre le revêtement et le sol. Il existe quatre sortes de sous-couches Arbiton qui se distinguent par leur matière de fabrication: en polyéthylène, en fibre de bois, en liège et en polystyrène extrudé. L’épaisseur de la sous-couche en polyéthylène est entre deux à trois millimètres. Elle résiste à l’humidité et au chauffage au sol selon le modèle choisi. La sous-couche en polyéthylène peut cacher les défauts de planéité entre un à deux millimètres. La sous-couche en fibre de bois ne supporte pas l’humidité, mais résiste au chauffage au sol. Son épaisseur est de cinq millimètres et elle parvient à dissimuler les imperfections de deux millimètres. La sous-couche en liège ne cache que les défauts de sol de 0.5 millimètre. L’épaisseur de ce type de sous-couche est seulement de deux millimètres. Ce type de sous-couche résiste moins à l’humidité, mais elle est compatible avec un chauffage au sol. La sous-couche en polystyrène extrudé est commercialisée sous des formats compris entre un à cinq millimètres d’épaisseur. En fonction de l’épaisseur du modèle choisi, elle est capable de dissimuler les irrégularités du sol jusqu’à quatre millimètres. La sous-couche en polystyrène extrudé résiste fortement à l’humidité et n’a aucun problème avec un système de chauffage au sol.

Choisir une sous-couche en fonction du type de pose

Selon le type de pose, il est possible de choisir entre une sous-couche pour parquet en pose collée et une sous-couche pour parquet flottant. Si vous optez pour un stratifié ou un parquet en pose collée, seule la sous-couche en liège est envisageable. Celle-ci est collée au sol et le parquet est collé dessus. Avant de la coller, il est recommandé de recouvrir le support de résine. C’est une manière d’éviter que l’humidité monte en surface. Pour la pose flottante, un pare-vapeur est impératif. Le revêtement est à l’abri de l’humidité puisque le pare-vapeur est placé sous la sous-couche. Le pare-vapeur est utile lorsque le support est d’origine minérale, sans vide sanitaire en dessous. Vous pouvez donc choisir n’importe quel type de sous-couche: en polyéthylène, en fibre de bois, en liège et en polystyrène extrudé. Le parquet peut être stratifié ou massif selon vos préférences.

Choix des sous-couches selon le revêtement de sol

Une sous-couche souple et mince est adaptée à un revêtement de sol PVC ou vinyle. Un isolant rigide est nécessaire si le sol présente beaucoup d’irrégularités. Une mousse de polystyrène hyperflexible est le choix des bricoleurs face à un sol en vinyle ou en PVC. Le choix doit être fait avec soin pour éviter l’écartement des dalles PVC ou des lames. C’est aussi une manière d’insonoriser le sol. Pour le carrelage, une sous-couche rigide et mince est indispensable. C’est la quantité de colle qui permettra de dissimuler les irrégularités du sol. Il est conseillé de poser une natte d’étanchéité et de désolidarisation pour les revêtements en marbre et le carrelage. Vous pouvez aussi choisir une sous-couche en caoutchouc ou en liège. La moquette souple requiert une sous-couche souple et mince. Une thibaude doit être posée sous la moquette s’il y a trop d’irrégularités de sol.

Trouver un magasin spécialisé en peinture à Paris
Disjoncteurs magnéto thermiques ic60 : trouver un distributeur spécialisé en ligne de la marque Schneider-Electric