Penser une salle de bain pour handicapé : quelques conseils

Ce n’est pas toujours facile pour une personne à mobilité réduite d’affronter son quotidien. Ainsi, pour l’aider à se sentir plus en confiance, il faut que son environnement soit plus conforme à ses besoins. Pour ces personnes, rien de tel qu’une salle de bain sur mesure. Afin d’y arriver, voici quelques conseils pratiques.

Opter pour une grande douche

Afin de préserver la santé et le confort de tous, il est important de mettre en place des installations sanitaires suivant les normes. C’est également le cas pour la salle de bain pour handicapé. En effet, du fait que ce dernier nécessite une attention particulière, il lui faut une pièce facile d’accès. Pour ce faire, le mieux, c’est de prévoir un grand espace. Confort, fluidité dans ses mouvements, ce sont les maîtres-mots indispensables que l’on attend d’une salle de bain. Ainsi, la surface utilisable doit être rectangulaire et mesurant 1,30 x 0,80 m. En somme, c’est la place adéquate pour placer un déambulateur, un fauteuil roulant ou encore deux cannes. C’est également la position idéale pour que la personne puisse atteindre un équipement installé dans la salle de bain. Grâce à cela, il sera plus facile d’opérer un déplacement entre un fauteuil roulant et la cuvette des toilettes.

Préférer une vasque large et installer des w.c. adaptés

Pour le bien-être de ses occupants, une maison doit être bien équipée. Surtout quand cela concerne la salle de bain pour handicapé. L’idéal serait d’opter pour des modèles de vasques suspendues, pour ne pas gêner l’accès et prévoir des poignes de chaque côté. Quant au lavabo, il faut le placer à environ 67 cm de sol. Ce qui permettra à l’individu à mobilité réduite de l’atteindre aisément. Côté w.c., les prototypes japonais sont plus indiqués. Hygiéniques, automatisés, ils sont très efficaces et qui plus est, discrets.

Penser à la domotique

Le monde d’aujourd’hui est à l’ère de la technologie. Tout ou presque peut être automatisé, alors pourquoi ne pas saisir cette occasion et y adhérer ? En fait, la domotique est une aubaine pour obtenir une salle de bain pour handicapé sur mesure. Répondant aux critères les plus indispensables pour ce dernier, les appareils intuitifs sont de véritables appuis. À titre d’exemple, la robinetterie à infrarouge peut simplifier sa vie. Sans oublier les ampoules musicales ou encore le dispositif miroir Bluetooth. Par ailleurs, grâce à des applications, une personne à mobilité réduite peut contacter un membre de la famille lorsqu’il doit sortir de la salle de bain ou quand il a besoin d’assistance.

Cuisine : 7 erreurs d’aménagement à ne surtout pas commettre
Comment agrandir visuellement une pièce ?